• 06-RO

  • 06-RO

  • 06-RO

  • 06-RO

  • 06-RO

  • 06-RO

  • 06-RO

  • 06-RO

  • 06-RO

  • 06-RO

  • 06-RO

  • 06-RO

  • 06-RO

  • 06-RO

 

 

 

 
 
 
 

 

Un pied à terre ultra fonctionnel se transforme selon le rythme de la journée et le nombre d’occupants. Tout -à l’exception de la table, des chaises et du canapé- a été dessiné et construit sur mesure y compris le lit.

Les usages, finement analysés, ont été répartis dans des boîtes justement dimensionnées et placées dans des positions spatiales variées : décollées du plafond ou du sol, toute hauteur, à hauteur d’assise, etc.

Les parois de ces boîtes se plient et se déplient pour créer différentes configurations d’intimité entre le coin nuit, le séjour et les éléments de salle de bain. Plusieurs systèmes d’ouvertures ont été imaginés : portes pliantes en accordéon sur rails, portes en équerre, portes à galandages.

Trois revêtements, de natures distinctes, habillent les boîtes : placage noyer, béton ciré gris et laiton. Matières mates et brillantes, chaudes ou froides, elles confèrent au lieu différentes atmosphères. L’espace nuit est une alcôve, plutôt sombre et chaleureuse, recouverte de noyer avec bibliothèques et dressing intégrés. Le coin salle de bain est en béton ciré. Les portes de la cuisine, ainsi que tous les éléments de rangements depuis l’entrée sont revêtus de laiton perforé qui peuvent être plus ou moins repliés comme un paravent doré qui peut dissimuler tout ou partie les éléments domestiques. Ces panneaux dorés apportent une lumière chaude dans la partie jour de l’appartement. D’autres éléments domestiques peuvent être aussi complétement dissimulés sans pour autant nécessiter une pièce à part qui subdiviserait l’espace et le rendrait plus petit. Le coin vasque/miroir et sèche serviette disparaît pa r exemple derrière deux grandes portes en béton ciré.

Sarah Bitter  

Photos : mopA, Nadia Tagugue

 

 

35 m²

 

Restructutration

 

 

130 000 €

 

Livré février 2018

 

 

Paris XV

 

METEK