• 83-FR

  • 83-FR

  • 83-FR

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons commencé notre mission en proposant à la mairie d’utiliser la moitié de l’emprise du terrain dont nous disposions afin de générer différents espaces publics mettant en relation les éléments remarquables du site :
1- une place minérale d’entrée de la ville révèle la tour 16ème siècle, le mur d’enceinte et la façade Est du projet de l’Office de Tourisme.
2- un parvis met en relation le tribunal de grande instance et la façade Sud du projet de l’office de tourisme.
3- une place végétale met en scène la façade Ouest d’entrée de l’office du tourisme et se greffe aux autres places de la ville.
4- la promenade le long du rempart est prolongée afin que celui-ci entre visuellement par la façade Nord du projet de l’office de tourisme.

Il nous a paru indispensable de proposer ces aménagements futurs pour que le bâtiment public de l’office du tourisme se situe dans un projet global et cohérent d’entrée de ville. La mairie a approuvé cette démarche.

A l’Est, le bâtiment fait masse en écho à la tour des anciens remparts, l’enveloppe brute et minérale de cette forme abstraite se soulève et semble léviter au-dessus d’une paroi de verre inclinée : une vitrine sur l’espace d’accueil.
A l’Ouest, la surface du bloc monolithique est plus précieuse, plus raffinée. Elle est travaillée comme une pierre sculptée, grattée, creusée. Des veinures verticales parcourent la façade et mettent à nu une autre matière qui laisse deviner la profondeur de l’édifice.
Dans ces échancrures de verre, laissant filtrer la lumière du jour et s’éclairant la nuit, se loge l’entrée des visiteurs.

Le futur Office de Tourisme de Fréjus est un caillou à deux visages, comme le Pygmalion, emblème de la cité antique.
Lorsque le visiteur entre dans la ville, il perçoit une masse qui se dresse formant un signal, en écho à la tour des anciens remparts qui s’ouvre devant elle. L’enveloppe brute et minérale de cette forme abstraite se soulève et semble léviter au-dessus d’une paroi de verre inclinée : une vitrine sur l’espace d’accueil.
Puis les facettes du caillou se gonflent, tournent et s’alignent face au Tribunal de Grande instance sur le côté latéral du bâtiment pour nous guider en direction du centre de Fréjus.
Une fois entré dans la ville ancienne, on découvre à l’arrière de l’Office du Tourisme un second espace public incéré entre les immeubles et une place végétale, ombragée qui accueille le visiteur. Ici, la surface du bloc monolithique est plus précieuse, plus raffinée. Elle est travaillée comme une pierre sculptée, grattée, creusée. Des veinures verticales parcourent la façade et mettent à nu une autre matière qui laisse deviner la profondeur de l’édifice.
Dans ces échancrures de verre, laissan t filtrer la lumière du jour et s’éclairant la nuit, se loge l’entrée des visiteurs.
Le porche offre un contraste en s’ouvrant sur l’espace d’accueil qui se déploie vers la lumière et la vue panoramique. L’entrée de ville par laquelle est entré le visiteur s’offre de nouveau à lui; le caillou devient alors une sorte de belvédère surplombant le paysage.

 

Surface

500 m²

 

PRO

2008

Coût

960 000 €

 

Adresse

Place Clémenceau

Moa

Mairie de Fréjus